· 

Christian Derauw (GDPR Agency), un smark man qui kidnappe les défis

Lorsque l’internet est arrivé, j’ai immédiatement senti son potentiel

C’était dans mon premier emploi. Un jour, un collègue est entré dans la pièce où se trouvait un ordinateur en panne. A l’époque, dans les années 80s, les ordinateurs étaient des machines imposantes. Il s’est retourné, a observé autour de lui. Il a de nouveau regardé l’ordinateur. Il ne l’a pas touché. Il a quitté la pièce et est revenu avec un carton de bière puis il a soulevé la machine et a glissé le carton sous un pied. « Voilà ! Il n’était pas d’aplomb »… J’étais ébloui. J’avais essayé de trouver la panne et en un coup d’œil, il avait trouvé la solution. Ce jour-là, j’ai compris la valeur de l’expérience, « l’apprendre par le faire ».

 

Lorsque l’internet est arrivé, j’ai immédiatement senti son potentiel – j’étais d’ailleurs un des premiers à avoir une connexion en Belgique… en passant par les Etats unis (tant pis pour les factures !). J’ai conçu mon premier site et tout naturellement, j’ai conjugué internet et marketing au sein de PSA… si bien que plus tard, j’ai allié, sous la même casquette, deux entités qui ont habituellement des difficultés à s’entendre : l’IT et le marketing.

 

Et puis est arrivé le RGPD dont j’ai vite compris les enjeux, avant même qu’il soit voté ! C’est tout naturellement que les leçons du marketing, de l’IT et une appétence pour les aspects juridiques de l’IT m’ont amené à co-créer l’agence GDPR Agency, la « Pure Player » de la protection des données à caractère personnel.

 

 



Cette capacité à allier ou à réconcilier, je la tiens depuis bien longtemps. Chef d’unité Scout (véritable deuxième activité professionnelle), où j’ai réussi la fusion des deux unités de fédérations concurrentes ; c’était plus cohérent et plus rationnel sur le plan de l’administration et de l’harmonisation des formations. Puis je l’ai importée dans un service de secours de la Croix rouge, où l’esprit collectif perdure encore aujourd’hui.

 

Tout au long de mon parcours, je me suis souvent trouvé seul aux commandes à un poste où il fallait mettre de l’ordre… et j’ai adoré ça. Aujourd’hui, je rêve de kidnapper les challenges – pour autant qu’ils soient compliqués.

 


A propos de christian



Vous avez aimé cette histoire ? Partagez-la !