A propos...

A huit ans, j'ai reçu un tableau noir et des craies pour Noël...

J’ai passé un temps fou sur ce tableau et puis un jour, les mots sont venus tout seuls: « Les roses rouges, les roses roses, les roses blanches… ».

Le pouvoir des mots

Quand j’ai vu l’émotion dans les yeux de ma mère au moment où je lui ai lu mon premier poème, j’ai compris le pouvoir des mots. Avec le temps, j’ai appris qu’il fallait une accroche pour attirer l’attention des gens, et puis à 15 ans, j’ai décrété qu’ «un jour, j’écrirai un roman». Aujourd’hui, c’est chose faite.

Le voyage des mots

Il y a deux ans, j’ai été licenciée de l’organisation internationale dans laquelle j’avais travaillé pendant 20 ans.

 

Pendant 20 ans, j’ai été rédactrice en chef d’un magazine multilingue, j’ai développé des campagnes de communication à l’échelle mondiale, j’ai géré de gros projets web et réseaux sociaux, j’ai revu complètement une identité graphique, j’ai géré des équipes, travaillé avec la presse, organisé des événements, écrit des articles, conçu des vidéos et édité des centaines de publications. Et j’ai beaucoup voyagé.

 

Il y a deux ans, j’ai voulu envoyer tout balader.

 

Alors je suis partie à l’étranger. Là-bas, j’ai donné quelques cours de français et d’anglais, pensant renouer avec mon premier métier après mes études de traduction.

L'enthousiasme des mots

Puis, je suis revenue. Et j’ai réalisé que je ne voulais pas jeter le bébé avec l’eau du bain mais que j’allais plutôt faire une synthèse de tout ce que j’avais été et appris.

 

Et maintenant, je sais.

 

Je sais que je sais écrire des histoires, que je sais les raconter, je sais que je sais les mettre en scène et les diffuser.

 

Alors aujourd’hui, j’ai décidé d’arrêter de me raconter des histoires et je commence à raconter celle des autres, peut-être la vôtre.

 

Parce que pour moi, ÊTRE c’est :

  • Écouter et écrire
  • Transmettre
  • Raconter
  • Enthousiasmer

« Soyez imprévisibles, soyez réels, soyez intéressants. Racontez une belle histoire. » James Dashner