· 

Anne-Sophie Donin (Harmon'image), unique conseillère en image pour hommes en Belgique

"L'élégance, c'est se démarquer sans se faire remarquer"

J’ai deux grandes passions : le vêtement et la musique. L’un et l’autre nous enveloppent et nous sommes les seuls à connaître l’émotion qu’ils suscitent en nous. Longtemps, le vêtement était pour moi le moyen de me fondre parmi les autres. Puis, au fur et à mesure que j’apprenais à mieux comprendre qui j’étais, il est devenu autre chose : une seconde peau. Celle qui protège certes, mais surtout celle qui révèle sans tout dévoiler et transmet un message conscient ou non, jamais anodin, toujours vrai.

 

C’est comme cela que je conçois le conseil en image ; c’est tout cela que viennent chercher mes clients, quels que soient leur univers et leur personnalité. Ils me parlent d’eux, ils me racontent leur mode de vie, leur fonction, leurs enjeux, leurs craintes, leurs ambitions, parfois leurs souvenirs et leurs rêves.

 

Moi, je prends le temps de les écouter et de les comprendre vraiment, je les observe, j’entends au-delà des mots. Ont-ils besoin de s’affirmer, d’avoir confiance en eux, de transmettre une image qui leur ressemble davantage ou colle mieux au job de leur rêve ? Très vite, je repère leur style, élégant, sophistiqué, romantique, etc., les matières, les formes et les couleurs qui leur correspondent… 

C’est un blog français sur la mode masculine qui m’ouvre à l’univers du conseil en image pour hommes et celui des artisans et des métiers de tradition. Je suis fascinée.  

 



Il n’existe rien de tel en Belgique si bien que je pars en quête de ces alchimistes de l’élégance, dont le savoir-faire se perd peu à peu. Le premier, un calcéophile namurois, m’ouvre avec beaucoup de générosité les portes de son atelier, de son savoir et de ses contacts. Il raconte avec une telle passion ! Une passion qui résonne avec la mienne ; celle de proposer à mes clients l’unique et l’inédit…

 

S’ils aiment être bien habillés, les hommes ont souvent peu de temps (de connaissance et de patience) pour s’occuper de leur apparence et apprendre à comprendre leur propre style. Ils recherchent avant tout le confort et la fonctionnalité.

 

C’est là que j’interviens pour les conseiller et leur proposer le vêtement, la chaussure, l’accessoire haut-de-gamme, spécifiquement conçu pour eux sur mesure, loin des grandes enseignes. Car au fur et à mesure de mes formations et de mes recherches, j’ai rencontré de plus en plus d’artisans belges formidables : bottier, tailleur, chausseur, lunetier, chapelier, maroquinier, mais aussi coiffeur, barbier. Je leur parle de mon client, de qui il est ; je leur explique ce que je souhaite pour lui, bien au-delà de l’objet même. Immédiatement, je vois dans leur regard l’enthousiasme et l’étincelle de la création. Je sais déjà que leur ingéniosité va m’émerveiller, jusqu’au petit détail que mon client sera le seul à connaître. Comme ces boutons de manchette écossais qui évoquaient le grand-père de mon client, au vu mais à l’insu de tous. 

 

Voilà ce qui me fait vibrer : transmettre aux hommes le plaisir de s’habiller et les valoriser grâce aux créations d’artisans belges exceptionnels. 

 

Ainsi, je vis mon métier comme une partition de musique qui rassemble en toute harmonie deux mondes qui se rencontrent rarement et que j’affectionne particulièrement.


A propos de Anne-sophie



Vous avez aimé cette histoire ? Partagez-la !