· 

Brigitte Van Heuverswyn (Acteur de sa vie), une smark woman qui porte un autre regard sur les troubles de la personnalité

Je m'appuie sur le cinéma et votre ressenti pour aborder les personnalités difficiles

« Combien de sucres mets-tu dans ton café ? Et si au lieu d’un sucre, tu en mettais sept, que se passerait-il ? ». C’est de cette manière que j’expliquais à mes amies  – en humanité – les notions de concentration et de dilution qui leur semblaient impénétrables. A l’époque, sans vraiment m’en rendre compte, j’aime déjà expliquer, faire comprendre et trouver les exemples concrets et pratiques qui rendent les concepts limpides pour mes camarades.

Pour mes études, je choisis la chimie (parce que la science m’attire et nourrit mon envie de comprendre) et je termine une thèse de doctorat en biochimie à l’ULB – tout en étant mariée et avec mon fils en bas âge. Oui, j’ai le goût du défi !

 

A ce moment, l’idée de poursuivre ma carrière universitaire, avec la perspective de contrats précaires et des périodes de chômage, n’est pas très réaliste, surtout avec la responsabilité d’une famille. Ainsi, je choisis de rentrer dans le privé.


UNE CARRIÈRE SCIENTIFIQUE DANS L’INDUSTRIE

Très rapidement, je trouve un poste dans une entreprise pharmaceutique internationale, dans laquelle je passe 30 années à différents postes, dans la production en Belgique et dans la coordination au niveau international.

Je suis comme un poisson dans l’eau car j’analyse et je coordonne mais également parce que je suis en contact avec les autres, au sein ou à la gestion d’équipes pluridisciplinaires et multiculturelles.

un changement de vie

Il y a une dizaine d’années, je reste clouée au lit pendant 4 mois. Je prends du recul. Oui, ma route n’est plus la gestion de projets et l’Autre est bien plus important.

La réponse s’impose comme une évidence : « je veux être thérapeute ». 

Tout en continuant à travailler, j’entame mon virage. Tout d’abord le collège international d’Aromathérapie  où je garde  toujours un pied scientifique. Puis je m’ouvre à la kinésiologie ainsi qu’à l’univers de l’énergétique. Par la suite, je découvre le travail corporel en exerçant la massothérapie. 

la thérapeute et le cinéma

En 2012, mon projet se concrétise. Je mène en parallèle une formation en coaching et un cycle de formation en analyse transactionnelle puis en psychopathologie. Cela me passionne.

 

Pour aider les personnes confrontées à une personne souffrant d’un trouble de la personnalité, je développe une approche personnelle en m’appuyant sur le cinéma

 

Me voilà de nouveau sur mon terrain de jeu naturel : comprendre, étudier, faire des liens et être dans la relation à l’Autre pour, cette fois, accompagner les personnes sur leur chemin de vie.

C’est ainsi que l’aventure « Etre acteur de sa vie » commence.


A propos de brigitte

  • Psychopraticienne et conférencière, Fondatrice de Acteur de sa vie
  • Cycle de conférences-cinéma sur les personnalités difficiles (manipulateurs et pervers narcissiques, obsessionnels, antisociaux, borderline, paranoïaques, narcissiques). 
  • www.acteurdesavie.be
  • Facebook : acteur de sa vie

Vous avez aimé cette histoire ? Partagez-la !